Le type de bois idéal pour une charpente qui dure

Le type de bois idéal pour une charpente qui dure

03/10/2019 0 Par admin

Pour une charpente qui dure, le choix du bois utilisé doit être bien réfléchi. En effet, la charpente est l’élément qui assure la solidité d’une maison ou à un bâtiment. C’est pourquoi, le matériau utilisé doit alors être solide et durable pour une construction pérenne. Le choix peut également varier d’une pièce à une autre. Tout dépend des préférences et du budget disponible pour la réalisation des travaux.

Une charpente issue de feuillus

Les bois issus de feuillus sont réputés pour être les plus robustes. Pour cette catégorie, il y a le hêtre, le châtaignier, le chêne. Le chêne est un bois très résistant idéal pour avoir une ossature solide. A la fois tannique et acide, il présente également une forte densité. Il est d’ailleurs utilisé pour la fabrication de certains meubles et est facile à trouver. Cependant, le chêne se vend à un prix assez élevé. Le châtaignier, quant à lui, fait aussi partie des bois recommandés pour la charpente. Il s’agit d’un bois résistant grâce à sa faible rétractabilité. De plus, il est l’idéal pour lutter contre les insectes comme les araignées grâce à son odeur. Il se dessèche néanmoins quand il subit une forte chaleur. Avec une même durée de vie que le chêne, sa valeur est également assez élevée. Le hêtre est le dernier à faire partie des tops 3 des bois à choisir pour avoir une charpente qui dure issue de feuillus. Également vendu à un prix assez élevé, il est résistant et facile à obtenir. Toutefois, il vaudrait mieux opter pour les hêtres qui se trouvent le plus prêt du chantier. Le transport de ce type de bois est assez cher. D’ailleurs, pour avoir l’avis d’un expert et profiter de ses compétences, cliquez sur le lien https://www.toituresbernard.be/ . Il donnera les meilleurs conseils et mettre au service son expertise pour assurer la réalisation des travaux.

Une charpente issue de résineux

Pour une charpente avec du bois issue de résineux, le choix est beaucoup plus large. En effet, il est facile de s’en procurer et il en existe une grande quantité. Ces deux caractéristiques font que cette catégorie soit plus abordable. Résistants en flexion et en compression, ce sont des bois de qualité idéale pour être satisfaite de sa charpente. Il s’agit du pin laricio, le pin sylvestre, le douglas, … Ce sont néanmoins moins résistant et plus sensibles aux insectes. Il faudrait réaliser un traitement préventif si le choix se tourne vers cette idée. Cette catégorie va donc apporter plus d’économie mais semble être vulnérable.

Autres caractéristiques à prendre en compte

D’autres points sont aussi à prendre en compte pour choisir son bois pour une charpente. Il faut savoir le sélectionner une fois que la décision est prise entre le résineux et le feuillus. Il faut éviter de choisir un bois avec des fentes ou autres défauts pouvant affecter sa durée de vie. Il faut surtout respecter les normes mises en place. La loi stipule alors que le bois fasse partie de la catégorie 2. Il s’agit du bois ayant une grande résistance à l’humidité avec un degré d’humidité entre 13 à 17%. Suivre cette norme est la meilleure manière d’assurer une construction plus solide.