Toiture végétalisée : Garantir son étanchéité

Toiture végétalisée : Garantir son étanchéité

13/06/2020 0 Par admin

Peu importe le modèle et l’utilisation de la toiture, son étanchéité est primordiale afin d’assurer la protection et le confort des personnes qui vivent dans l’habitation concernée. La toiture végétalisée constitue une toiture-terrasse accessible qui sert à la fois de couverture pour la maison et de surface de plantation. Cette option est très prisée étant donné les nombreux avantages qu’elle présent, pour ne citer que la réduction de la consommation énergétique et la réduction de la pollution.

Les techniques à adopter

L’étanchéité de la toiture peut être automatique ou dotée d’un système de protection. Des idées peuvent être parcourues sur dd-etancheite.be.

En l’occurrence, une étanchéité auto-protégée ne nécessite pas d’autres options puisque la zone extérieure forme naturellement une protection. Les finitions peuvent être effectuées avec des feuilles de métal, des granulats appliqués, et autres.

Toutefois, d’autres éléments peuvent être ajoutés pour assurer une étanchéité. Il s’agit notamment d’une protection souple comme les gravillons ou encore une protection solide comme le revêtement de bois, le carrelage collé, et les végétaux.

Lors des travaux, il est essentiel de tenir compte de tous les éléments qui sont présents sur la toiture comme la gaine de ventilation, les puits de lumière, la cheminée, et autres. Il en est de même des éléments de construction comme les évacuations, les joints de construction, et autres.

Pour assurer la durabilité de la toiture végétalisée, effectuer des entretiens réguliers est de mise. Comparé à une toiture-jardin, elle forme un complexe de végétalisation. L’entretien des végétaux doit ainsi être effectué en trois périodes distinctes. En l’occurrence, cela est divisé en trois périodes distincts notamment l’installation de la végétalisation, la période de confortement ou la réception de l’ouvrage et enfin la période d’entretien courant, une période durant laquelle la couverture des végétaux atteint les 80%.

Pour préserver son étanchéité, une inspection est à entreprendre au moins une fois par an. Cela consiste en la vérification de l’imperméabilité et l’inspection de la toiture, le nettoyage général et le nettoyage des différents joints ainsi que le rétablissement des protections des zones stériles.

Les avantages d’une toiture végétalisée

Les toitures végétalisées contribuent grandement dans le rétablissement et la sauvegarde de la biodiversité. Aussi, elles impactent positivement les conditions climatiques.

En milieu urbain, les toitures végétalisées favorisent l’épuration de l’atmosphère en filtrant les divers polluants. Par ailleurs, les plantes retiennent la poussière. Cela réduit ainsi la quantité de particules circulant dans l’air ambiant.

Grâce à la présence de toitures vertes, en cas de pluies torrentielles, les eaux ne sont pas toutes conduites dans les égouts. Une partie est absorbée par les plantes et une autre est diffusée dans l’atmosphère à travers l’évaporation. Ce qui contribue dans la protection contre les risques d’inondations. Aussi, comme les plantes sont composées de matériaux imperméabilisants face aux ultraviolets et les intempéries, cela joue un grand rôle dans l’étanchéité de la toiture.

Puis, par rapport à l’exposition à la chaleur, les toits couverts de végétaux réduisent les températures intérieures de l’habitation. Ce qui permet de diminuer considérablement la consommation en énergie. La végétalisation de la toiture assure également l’isolation phonique. Les bruits aériens et les bruits impacts sont notamment atténués.

Par ailleurs, les toitures vertes offrent un rendu original aux bâtiments. De plus, elles offrent aux citadins l’opportunité de se reposer dans la verdure en pleine ville.