Volets roulants : les types de modèles et leur installation

Volets roulants : les types de modèles et leur installation

24/05/2020 0 Par admin

Quand on sait que plus de 15% des déperditions d’énergie passent par les vitrages, on cherche vite des solutions pour remédier à cela. Les volets roulants constituent une bonne alternative pour assurer une isolation efficace de l’habitat. En effet, en hiver comme en été, ils peuvent garder votre intérieur à une température ambiante.

Ainsi, même s’ils ont été longtemps réservés aux logements de style contemporain, on les retrouve aujourd’hui sur presque toutes les habitations. Voici ce qu’il y a à savoir sur les volets de roulants.

Les modèles de volets roulants

Aujourd’hui, il existe plusieurs types de volets roulants disponibles. Ils peuvent se différencier selon le matériau ou le mécanisme d’installation.

Les différents types de volets roulants selon le matériau

Généralement, les matériaux les plus courants d’un volet roulant sont : le bois, l’aluminium et le PVC. Ils offrent chacun des avantages indéniables selon le type. Pour la pose de volet roulant, sachez que ces matériaux sont tous très performants en termes d’isolation, de sécurité ou de facilité d’entretien. Cependant, l’aluminium est reconnu pour être plus résistant et possède donc une importante durabilité.

Le volet en bois est plus chaleureux. Il confère un rendu esthétique convivial et rustique. En plus de son authenticité et son aspect chaleureux, ce modèle permet d’assurer une excellente isolation tant phonique que thermique. Quant au PVC, il est très isolant et ne nécessite quasiment aucun entretien.

Les différents types de volets roulants selon le mécanisme d’installation

On distingue 4 types de volets roulants selon leur système : le volet roulant monobloc, le volet roulant rénovation, le volet roulant traditionnel et le volet roulant tunnel.

  • En système monobloc, le volet roulant est idéal lorsque l’on souhaite changer la menuiserie et les volets en même temps. En effet, ce type de volets ne forme qu’un seul et même bloc avec la fenêtre.
  • Le volet roulant rénovation est conçu pour être installé sur des constructions déjà existantes. Comme son nom l’indique, il est idéal sur les travaux de rénovation qui ne nécessite plus la pose de menuiserie.
  • En système traditionnel, le volet roulant ne comporte pas de coffre. Pour apporter plus de lumière durant les journées, le volet est directement inséré dans un coffre intégré préalablement à la maçonnerie.
  • Quant au volet tunnel, il est semblable au volet traditionnel. Il est idéal sur les nouvelles constructions.

Les étapes d’installation d’un volet roulant

Pour assurer un bon résultat des travaux, il est impérativement nécessaire de faire appel à un professionnel pour assurer l’installation de vos volets roulants. En effet, leur pose nécessite un savoir-faire et de bonnes compétences. Il faut également suivre des étapes précises pour la réussir.

Première étape de l’installation

Dans un premier temps, l’entreprise d’installation devra vérifier les mesures de vos ouvertures (fenêtres et portes). Cette étape est nécessaire pour s’assurer que les volets roulants correspondent bien aux dimensions des ouvertures.

Seconde étape de l’installation

Une fois les mesures prises, le professionnel percera un trou dans chaque coulisse à 20 centimètres de chaque extrémité. Au maximum, l’écart entre les trous devra être de 60 centimètres. Si vous optez pour des volets roulants électriques, il faudra prévoir le passage des câbles pendant cette étape.

 Troisième étape de l’installation

Avant de fixer les volets, le professionnel installateur veillera à poser des chevilles dans chacun des trous de fixation. Ensuite, il faudra visser les coulisses et poser un joint d’étanchéité entre la maçonnerie et les rails. L’installateur terminera alors son intervention par la fixation du volet roulant à l’aide d’une vis.